Télémarketing cradoque, suite et fin

26 mai 2013 à 17:15 | Publié dans Marketing | Laisser un commentaire

Il n’y a pas grand chose qui me rende vraiment méchant, et pour y arriver il faut généralement se lever de bonne heure. Le meilleur moyen s’il vous en prend le cœur d’essayer est encore de me voler mon sommeil.

Vous imaginez bien qu’un petit coup de fil d’un institut de beauté (mon dieu, mais qui vend des listings à ce point à l’ouest !) un samedi sur le coup de 9h-9h02 (ça doit être noté en toutes lettres sur leur fichier : il émerge vers 14h du mat, appelle le à l’aube, tu vas voir qu’il va rappliquer fissa dans ta boutique avec une hache), et ce pour la deuxième semaine de suite, n’est pas sans me procurer une joie intense. Et que le « Mais Monsieur » indigné, « je ne fais que mon travail ! », au lieu de s’excuser platement et de proposer de me retirer de ses bases de données,  me colle le point Godwin au bord des lèvres.

Et puis par hasard, je tombais sur le Graal.

L’épiphanie.

L’ultimate life-hack.

On peut bloquer les appels anonymes vers une ligne fixe – au moins sur la plupart des box – en composant le *82#. Qui, quand une boite de pub téléphonique vous appellera en numéro masqué comme c’est quasiment toujours le cas, l’enverra chier bien copieusement de sa lugubre mais pour une fois bienvenue  voix synthétique – vous la connaissez forcément, c’est celle de votre répondeur de bureau, ses « Mot de passe (pause exprimant sa vertu outragée) invalide » et autres « Vous avez (pause) deux (pause) nouveaux messages (pause pause) premier (je vous passe la suite ou on y sera encore dans une heure, soit le temps moyen passé à récupérer le message en question qui dans 90% des cas se résume à un « heu, tu peux me rappeler ? »).

Message personnel : j’ai menti. Le meilleur moyen de me rendre méchant, et sans forcément sacrifier votre grasse  mat, c’est encore de me laisser un message sur répondeur.

Crevons l’abcès, parlons en ! Merci de noter une bonne fois pour toutes que les « Vous pouvez laisser un message », quoiqu’en voie de disparition, sont de pure forme, et que si derrière vous n’entendez pas le « mais si vous le faites, il est fort probable que je cramerai vos enfants » prononcé avec un sourire jusqu’aux oreilles et beaucoup trop de dents, c’est uniquement, uniquement parce que j’ai déjà appuyé sur cette putain de touche dièse !

À part ça, je suis plutôt sain et équilibré, comme garçon.

Publicités

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :