Vote au-dessus d’un nid de coucou

17 février 2014 à 00:34 | Publié dans Politiques, Société | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , ,

Alors je ne sais pas pour vous, mais je trouve qu’on nous prend un peu pour des truffes. Parce que sur la séquence médiatique de la semaine, la « reconnaissance du vote blanc », le moins qu’on puisse dire est qu’on s’est légèrement fait enfumer. Tout le monde était là unanime genre ouh la la on en fait des trucs pour la démocratie en danger, c’est une avancée majeure, à partir de maintenant les gens qui ne se reconnaissent pas dans l’offre électorale vont pouvoir le dire et voter blanc au lieu de juste pas voter ou de voter le Pen comme des gougnafiers.

Alors que dans les faits, au lieu de publier le nombre total de votes non exprimés, le ministère de l’Intérieur va désormais attachez vous à vos slips dissocier les bulletins blancs des bulletins nuls. Et… c’est tout ? Ouais, c’est tout ; ah, ça, ça bosse dur à l’UDI. Et encore, pas à chaque fois, pas aux prochaines municipales, déjà. En fait, on ne reconnait absolument pas le vote blanc, on l’isole du vote nul (et c’est déjà pas mal, parce qu’entre nous voter nul c’est un tout petit peu plus chiadé que de juste voter blanc).

Parlementaires comme Experts sont pour une fois d’accord : le vote blanc aurait une certaine pureté, ce serait un vrai choix qui pourrait même ramener les brebis tentées par le « vote extrême » dans le droit chemin ; le vote nul, lui, ce serait tous ces gens qui… qui quoi, d’ailleurs ? Qui voteraient nul sans le faire exprès ? Vous êtes déjà rentré dans un bureau de vote les amis ? A part le cas très particulier des scrutins de liste dans les petits villages où on peut panacher, vous vous voyez raturer un bulletin par inadvertance, le déchirer par légèreté, en mettre deux différents par étourderie, glisser une feuille de PQ – que vous avez toujours sur vous, naturellement, surtout dans les isoloirs – par mégarde, dessiner une quéquette par distraction ? Retard Alert ! Retard Alert, Class !

.

La soi-disant incapacité à mettre en place cette loi pour les municipales relève quant à elle probablement d’un bon vieux foutage de gueule des familles. Ou d’une flémingite aiguë, choisissez.

Au moment du dépouillement, quand un bulletin est non exprimé il faut le mentionner dans un tableau annexe où il y a à peu près soixante-dix-huit cas de figures possibles, dont deux-trois pour le vote blanc (un bulletin blanc, ou pas de bulletin) ; en général tout le monde autour de la table s’agite, certains prétendant qu’il s’agit d’une mention injurieuse (cas n°24), d’autres que le fait d’ajouter un zboub à Nadine Morano relevait de la liberté artistique de l’auteur (cas n°48), d’autres encore que s’agissant d’une couillo-mentonite, on est clairement sur un cas n°54, tandis que le quatrième compère fait sa tête de lard en disant qu’il ne voit pas au juste où est la différence avec l’original, s’attirant par la même les foudres du président du bureau qui ne trouve pas ça très très gentil et appelle au respect républicain un peu de tenue que diable. Cela ne sert guère que pour l’établissement du procès-verbal, puisque apparemment l’Intérieur ne s’amuse pas à remonter toutes ces données pour compiler des stats des causes d’annulations (« avec 0.26% des voix, le dessin de zguèg aurait fini devant Jacques Cheminade »), ce qui ne m’étonne pas des masses vu que ça fait un petit bout de temps qu’on n’a pas l’air de se marrer tous les jours du côté de la place Beauveau.

Si je vous raconte tout ça, c’est qu’à peu près une fois sur deux on me propose de dépouiller — je suis très avenant comme garçon —  et que ça s’avère souvent assez marrant. Vous raterez juste une soirée télé où tout le monde est très content d’avoir gagné, et grâce à Twitter vous aurez de toutes manières eu les résultats avant d’y aller. Je ne peux que vous recommander de faire ça à l’occase ; on bondit juste parfois un peu quand on tombe sur douze bulletins de suite pour le sortant qui a l’habitude d’un peu bourrer les urnes, même si on sait qu’il y a toujours bien une chance sur dix pour que ça tombe comme ça par hasard. Mangez avant, par contre, ça peut toujours trainer un peu et la République ne sustente pas ses bénévoles fantassins.

Dur de comprendre pourquoi ça ne sera pas en place pour les municipales, donc. Ça me surprendrait que tous les PV soient déjà prêts cinquante jours avant l’élection, on n’est pas organisés à ce point là ; quant au complot visant à ne pas « reconnaitre le vote blanc » comme ça les électeurs voteront fion national comme ça il y aura des triangulaires sauvant les fesses de la majorité oui c’est bien moi Fantomas, c’est vraiment être à côté de ses pompes : trouvez-moi un gonze un seul qui finalement votera FN uniquement parce que les bulletins blancs et nuls sont toujours agrégés empêchant par là même un vote anti-système pleinement et entièrement reconnu.

Je vois bien le petit vote qui aimerait bien qu’on commence à le considérer en tant que tel.

Dommage donc qu’on n’ait pas ça la prochaine fois, ça sera divertissant à l’avenir de voir comment se répartissent les bulletins non exprimés, et quelle est la proportion de mecs un peu marrants qui ne se contentent pas d’un bête vote blanc. Mais pour une vraie reconnaissance, on repassera. Cette loi fait bien plaisir à tout le monde en ne changeant rien (quitte à toucher aux règles électorales, on avait pas un certain vote des étrangers dans les promesses de campagne ?) ; ce n’est pas demain la veille que les bulletins non exprimés rentreront dans le calcul des résultats, ne serait-ce que parce que personne ne veut augmenter la probabilité d’être élu avec moins de la moitié des suffrages. Et je ne parle même pas du vote Contre, pas idiot mais un poil trop connoté soviétique.

 .

Quant à moi, il m’est arrivé une seule fois de voter « non exprimé », au second tour de la primaire socialiste. J’avais préparé un joli bulletin où j’avais, de ma plus jolie écriture, inscrit « Pour faire chier Copé ». Je ne sais pas si ça a fait rire les gens qui dépouillaient, mais ça reste un euro foutrement bien dépensé !

Publicités

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :